Archives de la catégorie “Tract”

Prochaines AG Lundi 25 Juin à 19H à la Maison des femmes

L’AG se réunira

Lundi 25 Juin à 19H à la Maison des femmes : au 163 rue de Charenton – 75012 Paris métro Reuilly Diderot

L’ Assemblée Générale de Féministes et de Lesbiennes se réunit un lundi sur deux depuis septembre 2011 en non-mixité de femmes et de lesbiennes.
Suite à la relâche de DSK par la justice américaine, nous nous sommes mobilisées contre l’impunité des violences masculines. Nous avons mené des actions pour pointer la responsabilité des politiques et des médias et dénoncer la loi du silence, nous avons manifesté le 5 novembre pour briser le silence et contre toutes les violences masculines faites contre les femmes, nous avons dénoncé l’hypocrisie du couple et de la famille lors de Noël et à la Saint-Valentin.
Nous agissons tous azimuts pour nous libérer de nos oppressions, violences subies, harcèlements quotidiens. Nous développons des pratiques de solidarité entre nous. Nous dénonçons ce que la société refuse d’entendre : l’impunité massive des violences masculines. Nous nous révoltons publiquement et agissons pour donner de l’espoir aux femmes en lutte à Paris, en France, en Europe et dans le monde.
Nous agissons en fonction de nos besoins, de nos envies, de nos motivations : en plus de l’AG toutes les deux semaines, l’AG s’organise en commissions, ouvertes à toutes celles qui participent à l’AG – chacune peut faire une proposition de commission, on y travaille en petit groupe sur des sujets spécifiques ou autour de tout ce qui nous semble nécessaire pour s’organiser, résister, se libérer.
Rejoignez-nous ! Prochaines AG : 19 mars & 2 avril 2012 – 18 h 30

Publicités

A la Saint Valentin : quitte ton conjoint !

Action pour la Saint Valentin, RDV à Bastille, devant l’opéra, à 19h.

L’AG de féministes et de lesbiennes contre le viol ne soutient pas la comparution immédiate

 

Un texte problématique a circulé récemment, par mail et en version papier, portant la signature de l’Assemblée Générale de féministes et de lesbiennes contre le viol et l’impunité des violences masculines.

Ce texte vise, en quelques mots, à promouvoir la procédure de « comparution immédiate » lors d’une agression sexuelle ou d’un viol.
La signature de l’AG de féministes et de lesbiennes a été utilisée pour encourager des idées dans lesquelles nous ne nous reconnaissons pas, et que nous ne soutenons en aucune manière.

Il est dommageable pour l’AG, et pour toutes celles qui portent collectivement ce mouvement, que ce document ait pu circuler avant d’être discuté et soumis aux décisions de l’AG.

L’AG de féministes et de lesbiennes dénonce l’utilisation abusive de sa signature, et se déclare opposée aux idées portées par ce texte.


Tracts Appel au rassemblement contre le viol + réunion débat

Cliquez pour télécharger les PDF :

Appel Rassemblement contre le VIOL – 11.09 – 14h

Le viol est un crime – a quand une justice féministe-Réunion-Débat

Tract de l’AG féministe de Paris pour la manif’ du 5 novembre

NON c’est NON ! CONTRE LA LOI DU SILENCE, CRIONS NOTRE RAGE !

Dans tous les milieux, toutes les classes, toutes les cultures… Dans la rue, dans le métro, au travail, à la maison, dans les fêtes… Dans la famille, dans le couple, dans nos groupes d’amis, nos espaces militants… Partout… Lire la suite…

Manifestation du 5 novembre contre les violences faites aux femmes !

Le samedi 5 novembre plusieurs milliers de personnes défilaient contre les
violences faites aux femmes. A Paris, les féministes et les lesbiennes qui
se réunissent toutes les deux semaine à la Bourse du travail de Paris en
Assemblée Générale ouverte depuis le mois de septembre ont formé à
l’occasion de la manifestation nationale contre les violences faites aux
femmes un cortège de l’AG de Féministes et de Lesbiennes non mixte. Nous
avons diffusé notre tract aux passantes et manifestantes, nous nous sommes
rencontrées et nous avons discuté ensemble. Nous avons partagé notre rage
et notre révolte contre les violences masculines et leur impunité.

Le cortège de l’AG était visible et bruyant
le cortège de la Batucadykes se trouvait devant le cortège de l’AG.
Nous étions unies fortes et solidaires ! Nous réaffirmions que Non, c’est
Non ! Nous ne noues tairons pas !

Lors de la manifestation le cortège du STRASS, ACTUP, et Etudionsgayment a
majorité composés d’hommes est passé devant puis face aux cortège de l’AG.
Nous condamnons les provocations masculines et patriarcale du STRASS,
d’ACTUP et d’Etudionsgayment contre le cortège de l’AG féministe et
lesbien non mixte.
Nous dénonçons le discours du STRASS, ACTUP, et Etudionsgayment
patriarcaux qui divisent les femmes, qui divisent les prostituées et les
féministes et les lesbiennes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Navigation des articles